La Mort de toutes les quêtes

Juillet 2018 est sous l’influence de l’arcane VIIII. Avec la Justice nous avions une balance et un glaive. L’Hermite lui nous éclaire de sa lanterne, nous soutien avec le bâton du pèlerin. Il est prêt à descendre dans les parties sombres de son chemin pour en extraire la quintessence. Oserons-nous voir avec sagesse ce parcours ? Oserons-nous nous dépouiller de tous les enseignants que la vie à mis sur notre route pour enfin être ce que nous sommes. De nombreux sages ont déjà inscrit leurs sillons, oserons-nous tracer le nôtre en que Fils ou Fille du vivant ? Nos deux jambes sont-elles assez solides pour qu’en jaillissent notre éternité ? Oserons-nous laisser mourir l’histoire, les histoires qui nous conduisent indubitablement à la mort. Oserons-nous revêtir la transparence ?

Nous entrons dans une fin de cycle. L’Hermite ne se leurre plus sur l’état du monde. Il sait qu’il est le reflet de son monde intérieur. Alors il entre dans l’immobilité pour faire le point devenant un méditant capable de silence pour suivre les mouvements de l’énergie dans le corps. Tous les aspects de l’ego sont voués à mourir à travers les réincarnations afin de retrouver notre vraie nature qui est de toute Éternité.

Il se détache pour offrir un regard de neutralité au moment du bilan sur les actions que nous avons mises en place dans la matière. L’Hermite est celui qui active notre terre intérieure.

 

Le nombre 9 est essentiel pour de nombreuses traditions. Il est en lien avec les neuf mois de grossesse, les 9 muses dans la tradition grecque, les neuf têtes de l’Hydre de Lerne dans le mythe d’Hercule, les 9 hiérarchies angéliques, les 9 béatitudes, le Christ meure à la neuvième heure et bien d’autres… Tout cela n’est pas dû au hasard. Nous entrons dans le profond mystère du chiffre neuf. Son graphisme comporte deux parties distinctes mais néanmoins reliées. La première partie du graphisme, le zéro symbolise le cycle de notre périple spirituel. Cette coupe, le Graal, nous enseigne que chaque esprit humain quitte un jour le plan spirituel sur lequel il séjournait à l’état de germe d’esprit inconscient. Il plonge alors dans les profondeurs de la Création. L’humain en tant que Bateleur, dans son évolution peut tout obtenir, pour son développement propre et pour l’enrichissement de l’ensemble de l’humanité.

 

Lorsque nous avons parcouru le chemin du Bateleur à l’ Hermite nous avons appris à nous connaître et à connaître les mécanismes de l’immense création. Sois nous avons une compréhension profonde des lois qui régissent notre univers, sois nous repartons dans la matrice pour explorer à nouveau la création. Ainsi se déroule la Vie, propulsée par la Force éternelle du Créateur, qui jamais ne permet l’arrêt du mouvement. Telle est la signification profonde du nombre 9. L’étymologie de Zéro cifron en arabe et zéfiro en italien signifie semence. Nous sommes une semence de l’esprit sain dans la matière.

Avec la Justice nous avons entrepris un examen de conscience. Suivant le chemin parcouru l’Hermite nous permet de continuer notre périple vers l’immortalité. Alors nous pourrons sortir de la roue des Karmas, du cycle de réincarnation passant à la seconde partie du lemniscate. Sinon la roue de la fortune nous renvoie dans le cycle de la réincarnation afin que " ignorance" devienne " connaissance".

 

Tout est en mouvement tout le temps cela nous demande d’être vigilent. Parfois nous dormons dans nos croyances engendrant une spirale descendante dans laquelle nous régressons (Involution).

 

La Foi est la conviction profonde de l’existence d’une intelligence supérieure dans tout ce que nous vivons quelle que soit l’étiquette que nous lui collons. L’Hermite nous conduit à cette maturité.

 

La présence du H dans son orthographe nous montre le chemin de l’ Éveil non pas dans à travers une compréhension intellectuelle mais bien dans l’essence que nous retirons individuellement de notre voyage sur Terre. Le H symbolise l’entrée de notre temple intérieur, de notre cathédrale, de la Jérusalem Céleste. C’est aussi la représentation visible de l’invisible. Notre intériorité est un livre d’images pour raconter simplement l’histoire divine. Nous n’avons pas besoin de savoir lire, juste d’être présent là ici et maintenant, sans fioriture ni apparat.

Que reste-t-il quand tout fout le camp ?

L’Hermite nous ouvre le chemin pour mourir à toutes les quêtes…. L'année dernière nous avions eu l'opportunité de faire ce même pas. Soyons reconnaissant d'avoir à nouveau l'occasion de franchir la porte des hommes. Qu'en ferons-nous ?

 

Merci à vous, rendez-vous le mois prochain pour découvrir le mouvement à travers la roue de Fortune. Sortirons-nous de ce cercle interminable des jeux de l'ego pour entrer dans la maitrise ? Créons un lien à travers les partages, les commentaires. Sans vous ce blog n'a pas d'existence.

 

Chaleureusement

 

Mireille

Écrire commentaire

Commentaires: 0